Bruce Willis - L'Esuper hero

Le parcours de Bruce Willis en fait une icône du rêve américain. Émigré d'Europe, il n'obtient la nationalité américaine qu'à 22 ans. Sa famille est modeste, il a des problèmes de bégaiement et son niveau scolaire n'a rien d'extraordinaire. Qui pouvait prévoir alors qu'il deviendrait une star à la renommée planétaire ? C'est ça aussi l'Amérique !

Walter Bruce Willison naît en 1955 à Idar Oberstein en Allemagne. C'est là que se situe la base militaire américaine pour laquelle travaille son père David. Celui-ci a épousé Marlène, une allemande originaire de Kassel et ont eu ensemble 4 enfants, David, Robert, Florence et Bruce. Démobilisé en 1957, David installe sa famille à Penns Grove dans le New Jersey où Bruce va désormais à l'école. Ses performances scolaires sont moyennes et l'enfant souffre de bégaiement. Il se rend compte en participant à l'atelier d'art dramatique de son école, que le problème disparaît quand il est sur scène. Il s'investit donc dans l'atelier théâtre, puis dans le conseil des élèves et semble y trouver une certaine aisance. A peine sorti du collège, Bruce décide de travailler et occupe plusieurs petits boulots à commencer par un poste de gardien à la Salem Nuclear Power Plant en 3-8. Il démissionne à la suite du décès d'un de ses collègues durant son service et déménage à New York où il devient barman dans des clubs toujours plus branchés à Manhattan. Parallèlement, il s'inscrit à l'option théâtre de la Montclair State University. Déçu par les cours qui y sont dispensés, il ne finit pas l'année mais son retour sur les planches le motive à ne plus les quitter et il se sert de ses contacts dans les bars select qu'il fréquente pour se faire connaître et obtenir des auditions.

Bruce Willis, Il sauve le monde 1 jour sur 2

Et il parvient à séduire nombre de personnalités du cinéma qui lui accordent un passage devant la caméra. C'est de cette manière qu'il obtient ses premiers rôles à Broadway, puis sur le petit écran. En 1984, il apparaît dans un épisode de Miami Vice, série phare de l'époque, et se sert de cette expérience pour gonfler son CV et viser le grand écran. La stratégie sera payante.

 

Une carrière qui décolle

En 1985, Bruce Willis auditionne comme des centaines d'acteurs pour le rôle de David Addison Jr dans la série télé policière Clair de Lune. Le rôle lui revient et il tournera en tout 65 épisodes soit  4 années de boulot, récompensées par un Emmy award, un Golden Globe mais surtout un immense succès commercial et les faveurs du public américain. En 1987, il épouse Demi Moore, rencontrée à l'avant-première de Stakeout quelques mois plus tôt. Leur fille Rumer Glenn naît l'année suivante.

L'image du générique de la série Clair de Lune

Lancé, Bruce profite de sa notoriété grandissante pour signer un grand nombre de projets, dont Boire et déboires en 1987 avec Kim Basinger qui le fait connaître du grand public et surtout la trilogie (qui verra finalement un 4ème épisode sortir) des Die Hard qui le projettera au rang de star. John McClane, le flic le plus persévérant du monde, voilà le personnage clé de la carrière de Bruce Willis. Il l'incarne une première fois en en 1987 dans Piège de cristal, puis en 1990 dans 58 minutes pour vivre et enfin en 1995 dans Une Journée en enfer. Ces films imposent l'acteur dans le paysage hollywoodien, son salaire grimpe à 15 millions de dollars et les projets affluent. 

Die hard, la première affiche

Bruce ne fait pas alors de choix très heureux commercialement parlant. Il tourne certes avec de grands noms du cinéma, d'immenses réalisateurs, des acteurs connus et reconnus mais le succès n'est pas au rendez-vous au box office. On le voit à l'affiche du Bûcher des vanités de Brian de Palma en 1991, à celle de La Mort vous va si bien de Zemeckis l'année suivante ou encore au casting de The Player de Robert Altman. Il tourne à l'époque une dizaine de films qui ne restent pas dans les annales hollywoodiennes, mais en profite pour enregistrer quelques albums de musique en tant qu'harmoniciste et chanteur. Et surtout il a deux autres filles, Scout Larue en 1991 et Tallulah Belle en 1994. Il accorde une très grande importance à son rôle de père.

Il signe son retour avec le mythique Pulp Fiction de Quentin Tarantino sorti en 1994, dont le succès élève aujourd'hui le film au rang de référence culturelle. Alors que tout le monde le faisait héritier des Stallone et autre Schwartzeneger, Bruce Willis se dirige vers des films plus subtils qui prennent en compte la science-fiction et racontent des histoires plus vastes, plus légendaires, plus mythiques que les traditionnels films d'actions. Il signe en 1997 avec Luc Besson pour Le Cinquième élément, le succès planétaire du film l'assoie dans son grand retour amorcé l'année précédente avec Terry Gillian dans L'Armée des 12 singes.

Les succès phénoménaux de ces films font de Bruce Willis une superstar, reconnue par ses pairs, accrédité par le public, dont le salaire atteint des sommets. Armageddon vient confirmer dès 1998 le nouveau statut de sauveur du monde du 7éme art qui colle désormais à la peau de l'acteur.

L'équipe du tournage d'Armageddon en 1998 lors de la première

 

Le grand Bruce

Couronné de succès aux États-Unis et dans le reste du monde, Bruce Willis aborde le nouveau millénaire sereinement au niveau professionnel. Il explore de nouveaux genres, accepte des rôles plus psychologiques et moins physiques avec celui du Dr Malcolm Crowe dans Le 6ème Sens par exemple. Novateur, il fait partie des premières stars de cinéma à apparaître comme invitées spéciales dans des séries télévisées à succès telles que Friends. C'est un carton qui renforce encore la sympathie du public américain et le sentiment de proximité que la star a toujours entretenu avec son public. Bruce Willis a souvent déclaré accorder plus d'importance à sa vie de famille qu'à sa vie professionnelle, il expose volontiers ses opinions politiques, s'engage dans des campagnes de soutien à différentes causes... entre autre l'armée américaine au moment de la guerre en Irak ce qui lui a valu nombre de contestations. Il aurait offert 1 million de dollars à quiconque dénoncerait Oussama Ben Laden mais ce fut un échec. Il a tout même fait le déplacement en Irak avec son groupe de musique pour soutenir les troupes américaines.

Bruce Willis et sa nouvelle femme, Emma Heming

En 2000, Demi Moore et lui divorcent sans donner de raison particulière à la presse, depuis ils se partagent la garde des 3 filles. Bruce a épousé en 2009 le mannequin Emma Heming.

Bruce Willis et sa nouvelle femme, Emma Heming

Durant cette dernière décennie, Bruce Willis s'est fait plaisir au niveau professionnel, films d'animations (Nos voisins les hommes), séries télévisées (Friends, That 70'S show), quelques films d'actions (16 Blocks, Alpha Dog, The Expendables...), quelques comédies romantiques (Panique à Hollywood)... L'acteur semble piocher ses films au gré de ses humeurs pour le plus grand plaisir de ses fans qui sont extrêmement nombreux. 

 

En quelques dates

  • 19 mars 1955 : Naissance de Walter Bruce Willison à Idar Oberstein en Allemagne
     
  • 1957 : La famille s'installe dans le New Jersey à Penns Grove
     
  • 1977 : Bruce obtient la nationalité américaine et déménage à New York City
     
  • 1984 : Bruce apparaît dans un épisode de Miami Vice, il a son sésame pour Hollywood
     
  • 1985-1989 : Bruce Willis est au casting de la série policière Clair de Lune
     
  • 1987 : Bruce Willis épouse Demi Moore et tourne Piège de Cristal
     
  • 1988 : Naissance de Rumer Glenn
     
  • 1990 : 58 minutes pour vivre confirme le succès des Die Hard
     
  • 1994 : Pulp Fiction de Quentin Tarantino le sort d'une série de films sans succès
     
  • 1995 : L'Armée des 12 singes confirme son retour sur le devant de la scène
     
  • 1997 : Le 5ème élément de Luc Besson finit de faire exploser sa carrière
     
  • 1999 : Le 6ème Sens fait voir un autre aspect de la personnalité et du jeu de Willis
  • 2000 : Bruce Willis et Demi Moore divorcent
     
  • 2003 : L'acteur se rend en Irak pour soutenir les troupes avec son groupe, The Accelerators
     
  • 2009 : L'acteur de remarie avec le mannequin Emma Heming

Filmographie

L'étoile de Bruce Willis sur la Walk of Fame

  • En 2011
    Catch 44 d'Aaron Harvey
    The Cold Light of Day de Mabrouk El Mechri
     
  • En 2010
    Expendables : Unité spéciale de Sylvester Stallone
    Top Cops de Kevin Smith
    Red de Robert Schwentke 
     
  • En 2009
    Clones de Jonathan Mostow
     
  • En 2008
    Panique à Hollywood de Barry Levinson
    Assassinat d'un président de Brett Simon
     
  • En 2007
    Die Hard 4 : Retour en enfer de Len Wiseman
    Planète terreur de Robert Rodriguez
    Dangereuse séduction de James Foley
    Alpha Dog de Nick Cassavetes
    Grindhouse de Quentin Tarantino
    ​​​​​​​
  • En 2006
    Fast Food Nation de Richard Linklater
    Nos voisins, les hommes de Tim Johnson (voix)
    Slevin de Paul McGuigan
    16 blocs de Richard Donner
     
  • En 2005
    Sin City de Robert Rodriguez
    Otage de Florent Emilio Siri
     
  • En 2004
    Ocean's Twelve de Steven Soderbergh
    Mon voisin le tueur 2 de Howard Deutch
    ​​​​​​​
  • En 2003
    Les Razmoket rencontrent les Delajungle de  John Eng (voix)
    Les Larmes du soleil de Antoine Fuqua
    Charlie's angels - Les anges se déchaînent de McG
     
  • En 2002
    Mission évasion de Gregory Hoblit
    Bandits de Barry Levinson
    Grand champion de Barry Tubb

    En 2001
    Sale môme Jon Turteltaub
     

  • En 2000
    Incassable de M. Night Shyamalan
    Une vie à deux de Rob Reiner
    Mon voisin le tueur de Jonathan Lynn
    Sixième Sens de M. Night Shyamalan
     
  • En 1999
    Breakfast of Champions d'Alan Rudolph
    Friends (Série TV - Saison 6) 
    Franky goes to Hollywood de Brendan Kelly
     
  • En 1998
    Couvre-feu d'Edward Zwick
    Armageddon de Michael Bay
    Code Mercury de Harold Becker
    Le Chacal de Michael Caton-Jones
    ​​​​​​​
  • En 1997
    Le Cinquième élément de Luc Besson
    Dernier recours de Walter Hill
     
  • En 1996
    L'Armée des 12 singes de Terry Gilliam
     
  • En 1995
    Un Homme presque parfait de Robert Benton
    L'Irrésistible North de Rob Reiner
    Une Journée en enfer de John McTiernan
    Groom service d'Allison Anders
     
  • En 1994
    Pulp Fiction de Quentin Tarantino
    Color of night de Richard Rush
    Piège en eaux troubles de Rowdy Herrington
     
  • En 1993
    Alarme fatale de Gene Quintano
     
  • En 1992
    La Mort vous va si bien de Robert Zemeckis
    The Player de Robert Altman
    Le Dernier samaritain de Tony Scott
    Billy Bathgate de Robert Benton
     
  • En 1991
    Pensées mortelles d'Alan Rudolph
    Hudson Hawk, gentleman cambrioleur de Michael Lehmann
    Allo maman c'est encore moi d'Amy Heckerling
    Le Bûcher des vanités de Brian De Palma
     
  • En 1990
    58 minutes pour vivre de Renny Harlin
    Allo maman ici bébé d'Amy Heckerling (voix)
    Un Héros comme tant d'autres de Norman Jewison
     
  • En 1989
    That's Adequate de Harry Hurwitz
     
  • En 1988
    Piège de cristal de John McTiernan
    Meurtre à Hollywood de Blake Edwards
    The Return of the Bruno de James Yukich
     
  • En 1987
    Boire et Deboires de Blake Edwards
     
  • De 1985 à 1989
    Clair de lune (Série TV - Saisons 1, 2, 3, 4 et 5) 
     
  • En 1985
    La Cinquième dimension (Série TV - Saison 1)
     
  • En 1984
    Deux flics à Miami (Série TV - Saison 1)

Crédits Photos

  • Photo 1 : Bruce Willis, Il sauve le monde 1 jour sur 2, wikicommons: Georges Biard: This file is licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license. Attribution: Georges Biard
    ​​​​​​​
  • Photo 2 : L'image du générique de la série Clair de Lune, wikicommons: Copyrighted. This image is a screenshot of a copyrighted television program or station ID. As such, the copyright for it is most likely owned by the company or corporation that produced it. It is believed that the use of a limited number of web-resolution screenshots for identification and critical commentary on the station ID or program and its contents & on the English-language Wikipedia, hosted on servers in the United States by the non-profit Wikimedia Foundation.
     
  • Photo 3 : Die hard, la 1ère affiche! wikicommons: This image is of a poster, and the copyright for it is most likely owned by either the publisher or the creator of the work depicted. It is believed that the use of scaled-down, low-resolution images of posters to provide critical commentary on the film, event, etc. in question or of the poster itself, not solely for illustration and on the English-language Wikipedia, hosted on servers in the United States by the non-profit Wikimedia Foundation.
     
  • Photo 4 : L'équipe du tournage d'Armageddon en 1998 lors de la première: wikicommons: NASA or National Aeronautics and Space Administration.
    ​​​​​​​
  • Photo 5 : Bruce, 2 de ses filles et sa femme Emma Heming: //www.pipole.net/bruce-willis-emma-heming/23963/
     
  • Photo 6 : Bruce Willis et sa nouvelle femme, Emma Heming: //brucewillisimages.com/displayimage.php?album=315&pid=14003#top_di...
     
  • Photo 7 : L'étoile de Bruce Willis sur la Walk of Fame: wikicommons: Peter from UK, This file is licensed under the Creative Commons Attribution 2.0 Generic license.

Étiquettes: Dossier   Ecrans Noirs   Bruce Willis - L'Esuper hero