Charles Manson

Charles Manson est un criminel américain de la fin des années 60. Chef de ce qu’il appelait «la famille» au cœur des années hippies, il est à l’origine de plusieurs meurtres sanglants sans pour autant avoir tué de ses propres mains. Reconnu coupable en 1971, il purge actuellement une peine d’emprisonnement à vie dans le pénitencier de Vacaville en Californie.

Charles Manson est né le 12 novembre 1934 de Kathleen Maddox, âgée de 16 ans, et de père inconnu. Alors qu’il a  6 ans, sa mère est envoyée en prison pour vol à main armée dans une station service. Il part donc vivre chez ses grands-parents puis chez sa tante Joanne. Sa mère Kathleen sort de prison lorsqu’il a 11 ans. Elle récupère son fils mais elle rencontre vite un homme avec qui elle veut faire sa vie. Son alcoolisme et sa «nouvelle vie» lui font abandonner son fils. Charles Manson n’a que 12 ans. Il est placé dans une école spéciale de l’Indiana, l’institut pour garçons de Plainfield. Il va y rester 3 ans.

Charles Manson jeune

Dès l’âge de 13 ans, Charles Manson est arrêté pour vol dans une épicerie et un casino. Pendant plusieurs années, il va alterner ses séjours à Plainfield et les maisons de correction. Les années passent et les délits continuent. Même les châtiments corporels des maisons de correction ne l’arrêtent pas, bien au contraire, ils l’endurcissent. 

A 16 ans, un médecin le juge «agressivement antisocial». À 18 ans, un psychiatre de la prison lui diagnostique un «traumatisme psychique» et «une grande sensibilité qui n’est pas parvenue à recevoir de l’amour et de l’affection».

Alors que Charles Manson est âgé de 21 ans, il est condamné à 5 ans de prison pour vol de voitures. Mais grâce à son oncle et sa tante, il est mis en liberté conditionnelle. Il part vivre avec eux à Mac Mechen, où il fait la rencontre de Rosalie Willis. Il l’épouse un an après. On est en 1955. Très vite, Charles Manson tombe à nouveau dans la délinquance. Et en 1956 il est incarcéré au pénitencier de Terminal Island de San Pedro pour vol de voitures. Sa femme lui apprend qu’il a un fils du nom de Charlie. Mais celle-ci ne l’attendra pas. Elle demande le divorce et part avec l’enfant. 

Il est relâché pour bonne conduite en 1958. Mais elle va être de courte durée. Il est interpellé pour avoir voulu faire passer des filles clandestines de l’autre côté de la frontière pour les mettre sur le trottoir. Cette fois, les autorités sévissent. Il prend 10 ans de réclusion.
 

La «famille»

Charles Manson est relâché en 1967. Il a demandé à rester en prison, n’ayant connu que cela, mais les autorités ont refusé sa requête. Il se retrouve donc libre, en plein mouvement hippie. Lui qui joue de la guitare et qui a les cheveux longs se fond parfaitement dans la masse des communautés de l’Université de Berkeley en Californie ou Haight Ashbury à San Fransisco. 

Charles Manson à la guitare - DR

Il rencontre Mary Brunner, une jeune bibliothécaire rousse avec qui il a une aventure. Très vite, ils investissent dans un minibus et décident de rouler tout le long de la côte Ouest des Etats-Unis. En route, ils font la connaissance de Lynette Fromme, une jeune femme qui venait de se disputer avec son père. La jeune fille, rousse également, les rejoint dans leur périple.

Puis d’autres se joignent à eux, des femmes en majorité, et Charles Manson devient le chef de ce qu’il appelle «la famille», une secte qui s’est établie dans un désert près de Chatsworth. Il organise des orgies, et ce chef à l’image christique initie chaque nouvelle femme en lui donnant de l’acide avant de lui faire l’amour. De ces nombreuses unions naissent plusieurs enfants dont Valentine Mickael (fils de Mary Brunner) et Zezo-zoze C. Zadfrack (fils de Susan Atkins). 

L'Album blanc des Beatles

Il réussit à endoctriner toute sa troupe en créant sa propre prophétie, un mélange incongru de la Bible et de l’album blanc des Beatles. La chanson Helter Skelter lui servira pour démontrer le désordre et le chaos dans lequel se trouvera le monde pendant cette guerre noirs/blancs (à cette époque, la ségrégation faisait encore partie du quotidien et on entendait parler de Martin Luther King et des Blacks Panthers).
Et Piggies est toute trouvée pour dénoncer les membres blancs de l’establishment («what they need’s a damn good whacking» : ce dont ils ont besoin c’est d’une bonne raclée). Au final, Charles Manson explique que la communauté noire va dominer le monde et que bien entendu, ils vont avoir besoin de lui pour diriger ce grand retournement. 

C’est ainsi qu’il demande à ses plus fidèles disciples d’aller assassiner des membres influents de la communauté blanche à Los Angeles. On est en juillet 1969.
 

Les meurtres

Le 27 juillet 1969, 3 membres de la «famille» (Bobby Beausoleil, Mary Brunner et Susan Atkins) se rendent chez le professeur de musique Gary Hinman. Ce qui devait être une simple visite (pour récupérer une somme d’argent) se transforme en carnage. La discussion dégénère. Ils frappent Gary Hinman et préviennent Charles Manson. Celui-ci arrive en compagnie de Bruce Davis. Il tranche l’oreille de leur otage et le ligote. Durant la nuit, ils fouillent et retournent la maison. Au petit matin, le séquestré se défait de ses liens et tentent d’appeler les secours. Bobby Beausoleil s’empare d’un couteau et lui assène 2 coups à la poitrine. Ils abrègent ses souffrances en l’étouffant et utilisent son sang pour écrire sur les murs «political piggy» (cochon de politicien) et dessiner l’emblème des black panthers.

Les bourreaux - DR

Dans la nuit du 8 au 9 août 1969, Charles «Tex» Watson, Susan Atkins, Patricia Krenwinkel et Linda Kasabian débarquent au 10050 Cielo Drive de Los Angeles. C’est là qu’habitent Roman Polanski et sa femme, l’actrice Sharon Tate, alors enceinte de plus de 8 mois. Alors qu’ils pénètrent dans la maison, ils sont surpris par Steve Parent, qui sort de la propriété en voiture. Tex lui tire dessus et l’achève.

Dans la maison se trouve Voytek Frykowski, qui dort sur un canapé. Il est réveillé par un Tex en transe, un revolver à la main: «Je suis le diable. Je viens faire le travail du Diable. Donne ton fric». Pendant ce temps-là, les autres membres de la famille rassemblent les habitants, Sharon Tate, Abigail Folger et Jay Sebring et les ligotent.

Sharon Tate - DR

La prise d’otage tourne au carnage lorsque Voytek demande à ce qu’on épargne Sharon Tate, tout en essayant de pousser le revolver. Tex tire dans l’épaule de Voytek et somme Susan Atkins de l’achever à coups de couteau. Il se débat et reçoit 4 coups de couteau au niveau des jambes et 2 dans le dos avant de réussir à retirer l’arme de Susan. Tex le rattrape et le tue avec un coup violent porté au visage avec la crosse de son revolver. Abigail tente aussi de s’enfuir. Patricia la rattrape et Tex assassine Jay Sebring avec un couteau, avant d’égorger Abigail. Mais celle-ci ne décède pas tout de suite et arrive à se mouvoir jusqu’à la porte d’entrée, avant de mourir dans le jardin. Patricia la poursuit et va laisser l’empreinte de son petit doigt dans le sang qu’a laissé Abigail.

Sharon Tate assiste à cette scène sanguinaire toujours attachée à Jay Sebring, qui est mort. Elle supplie qu’on l’épargne mais ils en avaient décidé autrement. Les filles la tiennent pendant que Tex s’acharne avec son couteau. Tout comme le meurtre précédent, ils écrivent «Pig» avec son sang, et retournent au camp. Plus tard dans la nuit Charles Manson revient sur les lieux pour nettoyer la scène et récupérer le couteau. La femme de ménage découvre le carnage le lendemain matin.

La maison des Labianca - DR

La nuit suivante, Charles Manson, Tex, Susan Atkins, Linda Kasabian, Leslie Van Houten et Steven Grogan se rendent chez les LaBianca. Leno et Rosemary sont conciliants et donnent tout l’argent qu’ils possèdent. Mais ça n’arrête pas Tex et les filles, qui les poignardent à de très nombreuses reprises. Et comme pour les autres, ils écrivent «Death to pigs» (mort aux cochons) et Healter Skelter (le grand chaos, titre des Beatles).
 

La fin de la Famille

Le 16 août 1969, la police fait irruption à Spahn Ranch à Chatsworth pour une histoire de voitures et de cartes de crédits volées. 2 mois plus tard, le 12 octobre, ils retrouvent la «famille» à Barker Ranch, et arrêtent 24 membres pour vol de voitures, incendies volontaires et possession illégale d’armes à feux.

Bobby Beausoleil

Le 15 octobre, les policiers découvrent que l’affaire LaBianca ressemble à celle du professeur Hinman. Bobby Beausoleil, qui avait été arrêté pour le meurtre du professeur de musique est confondu par les témoignages de sa compagne, Kitty Lutensinger. Elle apprend aux autorités que Susan Atkins lui a avoué avoir donné des coups de couteaux dans les jambes d’un homme, et qu’elle a entendu Charles Manson demander à son compagnon d’aller récupérer une somme d’argent chez Hinman. 

Susan Atkins

Susan Atkins est donc interpellée et avoue avoir été présente sur les lieux du meurtre de Hinman. Mais les autorités commencent à se poser des questions. Hinman n’était pas blessé aux jambes. Ils font donc le lien entre les 3 affaires et l’étau se resserre sur la «famille» de Charles Manson. Le 5 décembre, Susan Atkins avoue tout. Charles Manson va être interpellé.
 

Le procès Charles Manson

Le procès débute le 15 juin 1970 et sera le plus long procès qu’aient connu les Etats-Unis. 9 mois et demi d’audience pour cette affaire ultra médiatisée. Charles Manson veut se défendre tout seul, ce que la Cour lui refuse et porte une croix sur le front avec un mot: «Je me suis rayé moi-même de votre société». Ses disciples l’imitent. Les filles sont même allées jusqu’à se raser la tête lorsque leur chef  l’a fait. Mais alors que les femmes continuent de voir en Charles Manson une figure christique, les hommes, et en particulier Tex Watson, témoignent contre le gourou. «Charlie m’a dit de prendre le revolver et un couteau et d’aller chez Terry Melcher. Il m’a dit de tuer tout le monde dans la maison, en étant le plus brutal possible».

Arrestation de Charles Manson -DR

Le 25 janvier 1971, Charles Manson est reconnu coupable des meurtres, même si ce n’est pas lui qui a porté les coups. Quelques mois plus tard, il est condamné à mort, ainsi que Susan Atkins, Charles «Tex» Watson, Patricia Krenwinkel et Leslie Van Houten. Le 16 février 1972, la Californie abolit la peine de mort. Les condamnés voient donc leur peine se commuer en prison à perpétuité.

La "famille" - DR

On les soupçonne d’avoir tué d’autres personnes mais aucune preuve suffisante n’a pu être apportée.
Aujourd’hui, Steve Grogan a été libéré après 13 ans d’incarcération pour avoir aidé la police dans une affaire de meurtre. Leslie Van Houten devrait obtenir une remise de peine. Elle est une détenue modèle et prend des cours de psychologie et de littérature au centre de détention de Frontera.

Charles Manson a vu sa 11ème demande de liberté conditionnelle refusée en 2007. Il est actuellement détenu à la prison de Vacaville en Californie, et ne regrette absolument pas ses meurtres. Il considère qu’il n’a forcé personne à tuer. Les médecins lui ont diagnostiqué une schizophrénie paranoïde et espère voir sa 12e demande de liberté aboutir en 2010 afin de pouvoir devenir un chanteur de rock (il a sorti un CD en 1970, Lie: The Love and Terror Cult).
 

Charles Manson en quelques dates

  • 12 novembre 1934 : naissance de Charles Manson
  • 1940 : sa mère part en prison  
  • 1947 : il est arrêté pour vol
  • 1955 : il épouse Rosalie Willis
  • 1956 : il repart en prison
  • 1958 : il sort pour bonne conduite et retourne en prison quelques mois après.
  • 1967 : Manson sort de prison
  • 27 juillet 1969 : meurtre de Gary Hinman
  • 8 au 9 août 1969 : meurtre de Sahron Tate, Voytek Frykowski, Abigail Folger, Jay Sebring
  • 9 au 10 août 1969 : meurtre des LaBianca
  • 16 août 1969 : perquisition chez la famille
  • 12 octobre 1969 : perquisition chez la famille
  • 15 octobre 1969 : les policiers découvrent que les 3 affaires sont liées
  • 5 décembre 1970 : Susan Atkins avoue les meurtres
  • 15 juin 1970 : début du procès Manson
  • 25 janvier 1971 : Charles Manson est reconnu coupable des meurtres
  • 29 mars 1971 : charles Manson et ses complices sont condamnés à mort
  • 16 février 1972 : la Californie abolit la peine d emort
  • mai 2007 : 11e demande de liberté conditionnelle refusée pour Charles Manson

Filmographie

Cinéma 
Manson Family Movies, John Aes-Nihil (1984) 
Live Freaky! Die Freaky!, John Roecker, film d'animation (2006) 
The Manson Girls, Matthew Bright (2009)

Téléfilms 
Helter Skelter, Tom Gries (1976), CBS 
Helter Skelter, John Gray (2004) 

Série TV
Aquarius, de John McNamara, avec David Duchovny et Gethin Anthony pour NBC et 13ème RUE (2015-2016).

Documentaires 
The Manson Massacre, Kentucky Jones (1972) 
Manson documentary, Robert Hendrickson et Laurence Merrick (1973) 
The Book of Manson, Raymond Pettibon (1989) 
Charles Manson Superstar documentary, Nikolas Schreck (Music Video Distribu, DVD réalisé en 2002) 
The Manson Family, Jim Van Bebber (2003) 
Démoniaques (Most Evil), documentaire (2008), Saison 3, épisode 1, Discovery Channel 

Musique 
Charles Manson : Lie: The Love and Terror Cult , sorti initialement en 1970 et ré-édité en CD par ESP-Disk en 2006. 

 


Étiquettes: Charles Manson