David Ray Parker

Il est l'un des hommes les plus terrifiants qu'ait connu l'Amérique.  Il s'est construit un univers de torture de jeunes filles, une maison dédiée à ses horribles rituels sexuels et fétichistes qu'il appelle «sa boîte à jouets». Il a ainsi pendant des années fait subir le pire à ses victimes en termes de sadisme et d'esclavage sexuel. Heureusement, un jour, une victime de trop s'enfuit et fait découvrir à l'Amérique un des pires prédateurs sexuels de son histoire. Au total il aurait assassiné plus de 14 personnes. 

David Ray Parker est un homme comblé. Il est installé au Nouveau-Mexique dans une ville au nom totalement farfelu, Truth or Consequences. C'est en fait une ville thermale appelée au départ Hot Springs qui a pris le nom d'une célèbre émission de radio après le passage marquant de son animateur dans les années 50. La vie y est plutôt tranquille et David décide de réaliser son rêve de pervers: se construire une maison à son image avec une pièce spéciale pour recevoir ses «invitées».

Sa chambre de torture qu'il a surnommée «sa boîte à jouets» est un véritable paradis du sado-masochisme auquel il a ajouté des éléments qui lui permettent de véritablement blesser ses victimes. Ainsi, des jouets sexuels, des fouets, des chaînes, des poulies, des sangles, des colliers, des lames chirurgicales et même des scies sont autant «d'amis», comme il les appelle lui-même qui composent la chambre àfantasmes de David. Pour soumettre totalement ses victimes, il installe même un appareil qui envoie des décharges de 12 volts tout en tirant sur les seins des jeunes femmes. 

Pour parfaire son petit monde, il s'entoure aussi de complices et crée un véritable réseau de sadisme dont il est le point central. Comme tout bon maître qui veut dominer, il s'accompagne d'un disciple, Dennis Roy Rancy, qui va l'aider à perpétrer ses meurtres. Il va aussi faire appel à sa fille qu'il va convaincre de l'aider à kidnapper et à torturer une des filles. Enfin la petite amie de David, Cynthia Hendy, surnommée «la maîtresse», va être complice d'un bon nombre d'homicides.
 

Victimes en chaîne

Maintenant que David a sa demeure idéale, il va pouvoir recevoir les filles qu'il désire. Parmi elle, il y a Marie Parker, âgée de 22 ans, dont l'étranglement sera mis en scène. Alors que le disciple lui serre le cou, David Parker Ray s'amuse à prendre des photos. Kelli Van Cleeve sera elle aussi kidnappée et torturée violemment par David avec l'aide de sa fille. Ainsi les victimes s'enchaînent et il s'amuse de plus en plus.

Parfois lorsqu'elles sont inconscientes, il leur passe des enregistrements de sa propre voix, leur raconte des histoires pour qu'elles ne sortent jamais du cauchemar. Tout se passe à merveille pour le psychopathe qui joue à la poupée avec des jeunes filles innocentes. Jusqu'au jour où, le 22 mars 1999, Cynthia Vigil réussit à s'échapper après 3 jours de séquestration. Alors que David s'absente, il confie la surveillance de Cynthia à l'autre Cynthia, sa compagne. La victime réussit alors à se défendre avec un pic à glace qu'ils ont utilisés sur elle puis en lançant tous les objets qu'elle trouve sur sa geôlière. C'est entièrement nue et couverte de sang qu'elle s'enfuit dans le désert en plein jour.

David Ray Parker

Elle a une chaîne autour du cou, les seules voitures qui passent sont horrifiées et ne s'arrêtent pas. Elle trouve finalement refuge dans un mobil-home. La propriétaire est fortement surprise mais la laisse appeler la police et lui prête une robe. Cynthia prend alors conscience de la distance qui la sépare de son village. Elle indique aux officiers l'emplacement de la «boîte à jouets». Ils partent sur le champ arrêter Ray. Lorsque Cynthia est conduite à l'hôpital elle raconte les brûlures, les coups mais son corps parle pour elle. Elle admet se prostituer dans son village, à Albuquerque et avoir accepté une relation sexuelle orale avec Ray. Il lui a montré quelques minutes plus tard son faux badge de policier, Cynthia croit alors qu'elle vient d'être arrêtée. Une fois arrivée à l'affreuse maison, elle apprend grâce à une cassette audio, qu'elle va en fait devenir l'esclave sexuelle du couple.
 

223 ans de prison

Le 10 avril 99, Dennis est arrêté, jugé et condamné à 2 peines de 15 ans. Une fois arrêté il donne plus de détails et aide Hendy en la disculpant de bons nombres de chefs d'accusation. Celles-ci s'en sort avec 36 ans de peine. Le 26 avril c'est au tour de Jessie d'être arrêtée. Elle témoigne et le nombre de charges contre Ray s’élève maintenant à 37. 
 
Le 28 mars 2000, le juge en charge du dossier tente d'ouvrir le procès de Ray par l'accusation de torture sur une des 3 victimes vivantes. Alors que le jugement doit avoir lieu, Ray fait une attaque cardiaque et doit être conduit à l'hôpital. Les délais sont repoussés alors qu'entre temps, une des 3 victimes meurt. 
Le 14 juillet, les jurés déclarent ne pas pouvoir prendre une décision quant aux 12 chefs d'accusation portés contre Ray. Ce n'est que le 9 avril 2001 que le procès peut normalement commencer. Après les témoignages, les doutes, les pleurs et les psychologues,  une deuxième audience est fixée. Au cours de celle-ci, Ray, dans un élan paternel, s'avoue coupable des faits à charge en échange d'une peine plus légère pour sa fille. Jessie reçoit finalement 5 petites années de probation pour complicité. C'est ainsi que Ray écope de plus de 223 ans de prison. 

David Parker Ray à son procès

Le 28 mai 2002, alors que David Parker Ray est transféré à la Lea County Correctionnal facility, la prison générale, il meurt d'une attaque cardiaque à l'âge de 62 ans. Après sa mort, aucune enquête n'a abouti à la découverte du moindre cadavre ou de victimes qui auraient pu lui être associées. Le FBI aurait considéré Ray comme un des serial killers les plus intelligents auquel il aurait eu à faire. 
On aurait pourtant retrouvé une cassette audio où il déclare avoir tué une personne par an pendant 40 ans. On estime donc approximativement aujourd'hui que les victimes de Ray se comptent dans une fourchette entre 14 et 60. 

La partie immergée de l'iceberg

Suite au témoignage de Cynthia, le couple Ray-Hendy est appréhendé dans leur voiture alors qu'il quitte la propriété. Lorsqu'ils sont interrogés, ils nient et font croire qu'ils ont vu Cynthia sur la route et voulaient l'aider. La police va donc procéder à la fouille de la maison de Ray pour vérifier les dires de la victime. Ils ne savent pas sur quelles horreurs ils vont bientôt tomber.

Ils trouvent là bas les dessins de Ray qui prévoyait ce qu'il allait faire aux jeunes filles mais aussi des vidéos témoins de scènes de torture. Enfin ils découvrent un livre dans lequel le psychopathe explique les méthodes idéales pour transformer une jeune fille en esclave sexuelle. Il précise à quel point il faut les empêcher le plus possible de penser par des tactiques ingénues consistant aussi à lui accorder de petites faveurs de temps en temps.

Le couple est inculpé de 12 chefs d'accusation incluant le kidnapping et les blessures aggravées. Les autorités ne se doutent alors pas de l'immensité des crimes qui se cachent derrière la moustache de Ray. L'affaire qui s'ébruite dans les médias va permettre de découvrir de nouvelles victimes. Ainsi, une certaine Angelica M vient peu de temps après témoigner d'actes de torture de la part du couple un mois plus tôt, le 17 février. Par chance, elle les a convaincus d'être relâchée. Puisqu'elle ne ressemble pas aux victimes qui sont sur les vidéos, la police conclut au fait qu'il peut y avoir beaucoup plus de jeunes filles victimes que l'évidence

David Ray Parker

Grâce à ce nouveau témoignage, les charges augmentent au nombre de 25. Le 1er avril, c'est plus de 100 agents du FBI qui sont affectés sur les lieux pour régler cette affaire.

Les policiers s’acharnent énormément sur le témoignage de la compagne de Ray, Cynthia Hendy. Progressivement, celle-ci dévoile les atrocités, une à une. Elle se déclare complice de Ray parce qu'il lui donnait des montées d'adrénaline. Elle avoue ensuite 6 meurtres puis 14 par chantage, contre une réduction de peine. Elle explique que les corps dépecés se trouvent au lac Elephant Butte. Elle explique aussi les techniques de Ray, comme celle d'ouvrir l'estomac pour que la victime coule.

Elle termine par révéler la complicité de Jessie la fille et de Dennis le disciple dans les nombreux homicides.
 

David Ray Parker en quelques dates

  • 6 novembre 1939 : Naissance de David Parker Ray.
  • 17 février : Angelica M subit la torture. Elle est le témoin le plus lointain dont dispose la police.
  • 22 mars 1999 : Cynthia Vigil s'enfuit de la boîte aux jouets et témoigne de ses sévices.
  • 1er avril : Plus de 100 agents du FBI sont affectés sur le lieu de torture.
  • 10 avril 1999 : Dennis Roy Rancy est arrêté et jugé pour complicité avec Ray
  • 26 avril : Jessie Ray est à son tour appréhendée.
  • 28 mars 2000 : Alors que le procès de Ray doit commencer, il fait une première attaque cardiaque.
  • 14 juillet 2000 : Les jurés ne s'accordent pas sur les 12 premiers chefs d'accusation de Ray.
  • 9 avril 2001 : Le procès commence enfin. Au cours de la deuxième audience, Ray propose un « deal » : sa culpabilité contre une indulgence pour sa fille. Ray écope de 223 années de prison.
  • 28 mai 2002 : Alors qu'il est transféré à la prison générale, Ray meurt d'une crise cardiaque. 
     

Bibliographie

Consequences, the criminal case of David Parker Ray
J.E Sparks
Yellow Jacket press, 2007.
 
Satan's Den Exposed - The David Parker Ray Story
Bill Johnson
The desert journal, 2004.
 
Slow Death
Jim Fielder
NY Pinnacle, 2003.
 
Sex-Related Homicide and Death Investigation
Vernon J.Geberth
CRC Press, 2003.
 
Cries in the Desert
John Glatt
St. Martin's Press, 2002.
 


Étiquettes: David Ray Parker