James Andanson

James Andanson, le photographe reconnu par ses pairs et ami des stars, est mort mystérieusement le 4 mai 2000 dans un bois perdu du plateau du Larzac, au volant de sa voiture incendiée. Est-ce un accident? Un suicide? Un meurtre? La clé de l’énigme réside peut-être dans les activités plus ou moins officielles de James Andanson. Retour sur la vie multi-facettes d’un paparazzi à succès.

James Andanson est né Jean-Paul Gonin en 1946. Il a adopté le nom "Andanson" de sa femme quand il s'est marié.

Il est l’un des fondateurs de l’agence de photographie Sygma. Ses pairs gardent de lui le souvenir d'un «photographe dans l'âme». James Andanson a un don pour la photo de presse. Son premier best-seller est une photographie de la grande muraille de Chine avec une bouteille de coca en 1971. Poursuivant son travail auprès des personnalités, ses ventes de clichés en font un homme riche. Selon un photographe de l’agence Sygma, ses relevés de vente étaient les plus gros de l'agence, certaines années ils oscillaient autour de 300.000 à 450.000 euros. C'était lui qui faisait rentrer le plus d'argent chez Sygma.

James Andanson

En 1997, James Andanson est l’un des "paparazzi" les plus connus au monde. Il est le paparazzi  attitré des princesses, et des stars du show biz comme de la politique. Il est l’ami personnel de Lady Diana Spencer, de Raymond Barre, de Charles Pasqua et de Lionel Jospin mais aussi d’hommes d’affaires, en particulier certains liés au commerce des armes, comme Adnan Khashoggi, ex-beau-frère de Mohamed Al-Fayed.

 

Témoin de la mort de Diana et de Dodi?

James Andanson est aussi réputé pour les piges qu’il fait à l’occasion, pour les services de renseignement britanniques. Grand amateur de ce pays, il aime tout ce qui touche au Royaume-Uni. Il aurait même installé l’Union Jack sur sa propriété, le Manoir de la Bergerie, à Lignières dans le Cher. Est-ce ce goût prononcé pour le Royaume-Uni qui en fait l’un des proches de Lady Diana Spencer? En tout cas, son nom est cité à plusieurs reprises dans le terrible accident qui coûta la vie à la princesse et à son compagnon, Dodi Al-Fayed le 30 août 1997 à Paris.

Qui se souvient de la fameuse Fiat Uno blanche, introuvable, qui aurait précipité la voiture de Diana et Dodi, par une chaude nuit d’été, dans un pylône sous le pont de l’Alma à Paris?

James Andanson était un ami du célèbre couple. Coïncidence, Andanson possédait une Fiat Uno blanche identique à celle que recherchait la police et qui aurait été une des causes principales de l’accident fatal. Or Andanson n’a jamais été vraiment interrogé par la police. Et malgré des versions divergentes sur le lieu où il se trouvait la nuit du drame, il ne sera pas questionné de manière plus approfondie. La police expliquera que la voiture d’Andanson ne comportait pas les éraflures constatées sur la carcasse de la Mercedes accidentée.

Mémorial de Lady Dy et Dodi Al Fayed chez Harrod's

En tout cas, la Fiat Uno blanche de James Andanson fut repeinte peu de temps après l'accident du tunnel de l'Alma puis vendue par Andanson en octobre 1997. Et bien que le rapport officiel français sur l'accident ait conclu que la voiture d'Andanson n'était pas impliquée, le rapport médico-légal racontait une histoire très différente: il y est dit que les éraflures de peinture de la Fiat, trouvée sur le rétroviseur latéral et le pare-chocs de la Mercedes, étaient identiques aux échantillons correspondants sur la Fiat d'Andanson. Le juge Scott Baker, le quatrième fonctionnaire choisi pour mener les enquêtes sur Diana et Dodi, a dit en 2007 qu'il voulait la révélation complète de tous les témoignages.

​​Les enquêteurs français et britanniques ont conclu que l'accident est arrivé parce que le chauffeur du couple, Henri Paul, était ivre et affecté par des antidépresseurs.

​​En dépit des investigations approfondies de la part des autorités des 2 côtés de la Manche, beaucoup croient que des témoignages décisifs, y compris ce qui est vraiment arrivé à Andanson et quel rôle il a joué dans la mort de Diana, ont été négligés. Mais qu’est-il arrivé à James Andanson? 

 

Une mort mystérieuse

Le jeudi 4 mai 2000, au fin fond du Larzac, vers 22 heures, un automobiliste repère des flammes, à l'écart de la route. C'est une BMW, immatriculée dans le Cher, qui flambe. A bord, les restes calcinés d'un homme… Il s’agit de la voiture de James Andanson. Mais l’incendie a été si puissant que la police met un mois à l’identifier de manière formelle, tant il reste peu de chose de cet homme corpulent.

L'avis officiel est le suicide. Cependant M. Pelat, le premier officier des pompiers sur la scène, a suggéré qu'il avait pu être assassiné. Ce dernier aurait vu 2 trous de balles dans la tête d’Andanson…

Andanson habite une jolie propriété dans le Cher, à Lignières. Il a pour voisin un certain Jacques Monsieur, de nationalité belge. Ce personnage est pour le moins intrigant. Marchand d'armes, il travaille avec Téhéran et l'ancienne Yougoslavie, où il sera plus tard «retenu» pendant 2 ans. Et il sera condamné à Bourges à de la prison avec sursis en 2008… Qui est passé dans la maison de cet ancien «barbouze» belge? Andanson a-t-il pris des photos compromettantes? Jacques Monsieur n’est plus en France aujourd’hui, il serait officiellement en Iran.

James Andanson

Certains affirment qu’en 2000, James Andanson souffrait d'avoir été accusé de la mort indirecte de Diana. D'autres, qu'il aurait découvert que sa femme avait une liaison. Enfin, un pompiste aveyronnais l'a vu faire le plein et remplir un jerrican.

Mais personne, parmi ses proches, ne s'attendait à un suicide. Ni à son agence, ni parmi ses proches. Et si sa femme entretenait une liaison, elle n'aurait été ni ignorée, ni mal vécue par Andanson. Enfin, si l'on veut vraiment en finir, il y a plus confortable que de s'immoler par le feu…

Pour la justice française, l'affaire est close: les empreintes dentaires et les tests ADN désignent bien le photographe. Et aucun élément dans la scène de crime ne laisse supposer qu'il puisse s'agir d'une exécution. Mais la personnalité d'Andanson, et surtout sa proximité avec l'affaire Diana ont déclenché bien des rumeurs, notamment de l'autre côté de la Manche.

On a même envisagé que le mort ne soit pas Andanson, et que celui-ci avait voulu faire croire à un suicide pour échapper aux barbouzes, aux victimes de photos volées ou aux fans de la princesse défunte... En Angleterre, la thèse du grand complot autour de Diana s'est alimentée de toutes les bizarreries, proches ou lointaines, autour du dossier. Et pour alimenter rumeurs et phantasmes, quoi de mieux que ce personnage étrange, dans l'ombre des grands, et traquant avec son objectif, des faux-semblants de la vérité?

 

James Andanson en quelques dates

  • 1946 Naissance à Clermont-Ferrand
  • 1970 – 2000 Travaille à l’agence de photographie Sygma
  • 1997 Mort de Lady Diana Spencer
  • 2000 Mort de James Andanson