Jules Bonnot en quelques dates

 

  • 14 octobre 1876: naissance de Jules Bonnot à Pont-de-Roide dans le Doubs
  • 1901: mariage avec Sophie et départ pour Genève
  • 1903: suicide de son frère
  • 1903: naissance de son premier enfant, Emilie, qui décèdera quelques jours après sa naissance.
  • 1903: Expulsion de Suisse et arrive à Lyon
  • 23 février 1904: naissance de son second enfant
  • 1904: déménagement pour Saint-Etienne
  • 1906-1907: ouverture de 2 ateliers de mécanique à Lyon et début des casses avec Platano 
  • 1910: va à Londres et devient chauffeur de Sir Arthur Conan Doyle
  • fin 1910: rentre à Lyon et rentre dans le banditisme. Il utilise ses talents de conducteur pour ses braquages.
  • fin 1910: mort de Platano dans des circonstances étranges

 

1911

  • fin novembre: rencontre avec Octave Garnier, Raymond Callemin, Elie Monnier, Edouard Carouy, André Soudy et Eugène ieudonné au siège du Journal l’Anarchie dirigé par Victor Serge.
  • 14 décembre: Bonnot, Garnier et Callemin volent une voiture.
  • 21 décembre: Bonnot, Garnier et Callemin braquent la Société Générale,148 rue Ordoner à Paris.
  • 21 décembre: Garnier blesse grièvement Ernest Caby, encaisseur de la Société Générale.

 

1912

  • 27 février: Bonnot, Callemin et Garnier volent une voiture et Garnier assassinent un agent de police
  • 25 mars: Bonnot, Garnier, Callemin, Monnier et Soudy volent une limousine, tuent le chauffeur, blessent grièvement le propriétaire de la voiture et braquent la succursale de la Société Générale de Chantilly, en faisant 3 morts.
  • 30 mars: arrestation de Soudy.
  • 4 avril: arrestation de Carouy
  • 7 avril: arrestation de Callemin
  • 24 avril: arrestation de Monnier.
  • 24 avril: Bonnot tue Louis Jouin, numéro 2 de la sûreté nationale lors d’une perquisition chez un anarchiste
  • 27 avril: la police retrouve Jules Bonnot à Choisy-le-roi et un siège commence devant sa maison avant qu’il ne soit mortellement blessé par la police
  • 14 mai: Valet et Garnier sont retrouvés par les forces de l’ordre à Nogent-sur-Marne. Nouveau siège et mort des deux activistes.

 

1913

  • février: procès des survivants de la Bande à Bonnot: Callemin, Carouy, Metge, Soudy, Monnier, Dieudonné et Victor Serge.
  • 21 avril: Callemin, Monnier et Soudy sont guillotinés. Dieudonné est condamné aux travaux forcés à perpétuité et Victor Serge à 5 ans de prison.