News /

Chloë Sevigny, Kristen Stewart et l'affaire Lizzie Borden

Cinéma US : quelle est la véritable affaire derrière Lizzie, un film avec Chloë Sevigny et Kristen Stewart ?

Chloë Sevigny

Il est temps de parler de Lizzie de Craig William Macneill, film indépendant qui sort aux États-Unis en septembre, mais sans date de sortie en France. Deux actrices au sommet de la hype se partagent la tête d'affiche : Chloë Sevigny et Kristen Stewart.

Il s'agit d'une affaire célébrissime outre-Atlantique, entrée dans le folklore populaire, mais mal connue en France. La bande annonce décrit l'approche de l'affaire par le film. Mais quelle affaire ?

L'affaire

Le 4 août 1892 les époux Borden, couple de notables de la ville de Fall River dans l'État du Massachusetts aux États-Unis, sont assassinés à leur domicile en pleine ville, à coups de hache. 18 coups pour Abby Borden, 64 ans, et 11 coups pour Andrew Borden, 70 ans. La sauvagerie du meurtre va frapper les esprits. D'autant qu'il est vite établi que les victimes devaient connaître leur assassin.

Ce jour là en fin de matinée, leur fille Lizzie, 32 ans, appelle l'employée de maison Maggie, 26 ans, occupée à laver les carreaux : « Maggie vient vite ! Père est mort. Quelqu'un est entré et l'a tué ». Elle découvriront le corps d'Abby Borden à l'étage. Pas un bruit, pas un témoin, pas un indice.

L'histoire va tourner autour de ces deux personnes, car elles sont présentes dans la maison au moment des meurtres. Dans le film, Lizzie Borden est interprétée par Chloë Sevigny (photo ci-dessus) Bridget 'Maggie' Sullivan est jouée par Kristen Stewart.

Lizzie Borden

Lizzie Borden deux avant avant le drame. Image: Public Domain.

Une longue affaire commence. L'enquête, qui ne trouve d'autres possibilités qu'avec les 4 protagonistes —Lizzie Borden, Bridget Sullivan et les deux victimes— tourne au Cluedo : plan, localisation, minutage... Les sales petits affaires de la famille —Andrew Borden n'a pas que des amis— et les personnalités troubles des deux femmes seront exposées au public. 

> L'affaire Lizzie Borden dans les Dossiers 13ème RUE.

Accusée puis acquitté du meurtre de ses parents (Abby Borden était sa mère adoptive et n'entretenait pas de bonne relation avec Lizzie, qui l'appelait « Mme Borden ». Abby Borden fut tuée en premier), beaucoup pensent que Lizzie Borden a roulé le tribunal grâce à la complicité de Bridget, qui la couvre. La rumeur populaire en tira une ritournelle célèbre et acide :

Lizzie Borden took an axe / And gave her mother forty whacks / And when she saw what she had done / She gave her father forty-one.

Lizzie Borden prit une hache / Et frappa sa mère 40 fois / Quand elle vit le résultat de sa tâche / Elle frappa son père 41 fois.

Reste la complicité entre les deux femmes, Lizzie et Maggie. Et c'est sur cet aspect aussi que se penche le film.

On en dira pas plus. Ce serait bien le diable si le film ne finisse par sortir en France.

 

Image de couverture Cloë Sevigny : Andrea Raffin / Shutterstock.com /  736000546 / Usage éditorial : 


Étiquettes: Kristen Stewart   Chloë Sevigny   Lizzie   Lizzie Borden   Craig William Macneill  


Commentaires