News /

Exclusif! Modus, nouvelle série à partir du 3 janvier sur 13ème RUE

logo

C O M M U N I Q U É

 

 

Modus

La nouvelle série thriller suédoise, mystérieuse et captivante !Exclusif ! À partir du 3 janvier sur 13ème RUE

 

Modus

 

 

Synopsis

L’histoire se déroule en plein hiver suédois à la veille de Noël. Inger Johanne Vik (Melinda Kinnaman), une ex-profiler renommée du FBI, se retrouve entraînée au cœur de crimes sordides qui touchent la capitale.

Un homme tue froidement des personnes qui n’ont, en apparence, aucun lien entre elles mais les victimes ne sont pas choisies par hasard, le tueur semble exécuter des ordres bien précis. Inger Johanne n’est pas la seule à être impliquée dans cette histoire, sa fille autiste, témoin du premier meurtre, se retrouve en grand danger…

L’enquête conduit Inger à faire équipe avec Ingvar Nymann (Henrik Norlén), un enquêteur de la police criminelle. Ensemble, ils vont rassembler des indices et commencer à trouver un point commun entre les meurtres : ils sont reliés à un réseau international fondamentaliste.

La chasse à l’homme commence alors.

 

Succès

MODUS est une série adaptée du roman Haine d’Anne Holt, auteure à succès norvégienne. Cette série thriller nous embarque dans une histoire qui soulève des questions profondes sur la tolérance autour de la religion, les droits de l’Homme et de la nature même de l’amour.

La série a  été créée par le duo Brostrøm/Thorsboe (Unit One, The Eagle, Protectors, The Team), 3 fois récompensé par des Emmy Awards. MODUS renouvèle le genre du polar scandinave avec une intrigue puissante, des images poétiques dans un décor suédois magistral. La série a rencontré un grand succès en Suède avec 1.2 millions de téléspectateurs.

L’acteur Marec Oravec interprète l’insensible serial killer. On a pu le découvrir dans le film Captain America : First Avenger et il a joué aux côtés de Brad Pitt dans le film Fury.

 

Modus – Exclusif - 3 janvier 2016Série créée par Mai Brostrøm et Peter Thorsboe  - 8x60mnAvec Melinda Kinnaman, Henrik Norlén et Marec Oravec.

 

Commentaires