News /

Ray Liotta face à Anthony Hopkins dans le trailer de Blackway

Ray Liotta en criminel, Julia Stiles en victime et Anthony Hopkins en justicier: ce sera dans Blackway de Daniel, thriller de Daniel Alfredson.

Auteur: Squad 13


Trailer disponible avec les sous-titres français.

De retour dans sa ville natale du nord-ouest des Etats-Unis, Lillian (Julia Stiles) devient victime du harcèlement d’un homme nommé Blackway (Ray Liotta), un ex-flic devenu criminel qui agit en toute impunité dans cette petite ville isolée de tout. Abandonnée par les locaux, Lillian refuse de quitter la ville comme le préconise le shérif et décide à la place de se mesurer au sociopathe. À cette fin, elle engage un ancien bucheron, Lester (Anthony Hopkins) et son jeune bras droit Nate (Alexander Ludwig). Les deux seuls hommes assez braves – ou assez fous – pour tenir tête à Blackway…

Habituée à jouer les rôles de victimes, Julia Stiles (Dexter, Jason Bourne) est l’une de ces actrices qui parvient à trouver le parfait équilibre de femme forte et fragile à la fois, persécutée par un Ray Liotta abonné aux rôles d’ordures. Après le tournage de Blackway (d'abord intitulé Go With Me) en 2014, l’acteur des Affranchis s’était engagé sur la série Shades Of Blue, actuellement diffusée sur NBC, où il joue le rôle d’un flic corrompu.

Quant à Anthony Hopkins, on ne présente plus l’interprète oscarisé d’Hannibal Lecter, l’un des grands visages de la folie au cinéma, qui joue ici un rôle presque à contre-emploi. Les fans de la série Vikings auront également remarqué Alexander Ludwig, qui incarne Björn dans la série, le fils de Ragnar Lothbrok.

Blackway est réalisé par Daniel Alfredson (trilogie Millenium) et adapté du livre éponyme de Castle Freeman Jr, traduit en français sous le titre Viens avec moi. En septembre dernier, le film a été dévoilé en avant-première au festival de Venise. Aucune diffusion n’a été annoncée en France pour le moment.

Image tirée du trailer du film


Étiquettes: Anthony Hopkins   Ray Liotta   Blackway   Julia Stiles   Daniel Alfredson  


Commentaires