News /

Une première bande-annonce sanglante pour The House That Jack Built

Un nouveau film brutal et sulfureux de Lars Von Trier ? C'est par ici. 

The House That Jack Built

Auteur: Solène Boutillier


Après un teaser à glacer le sang, le nouveau film de Lars Von Trier se dévoile un peu plus dans une première bande-annonce absolument terrifiante. The House That Jack Built met en scène Matt Dillon dans le rôle d'un tueur en série prénommé Jack. Au casting, on retrouve également Uma Thurman (Pulp Fiction, Kill Bill) et Riley Keough (Mad Max: Fury Road), qui joueront deux des victimes du psychopathe. Ce thriller psychologique marque le grand retour du réalisateur danois au Festival de Cannes pour la première fois depuis 2011, puisque le film sera présenté hors-compétition.

The House That Jack Built - Official Trailer 2018 from Zentropa Productions on Vimeo.

D'après les premières images du long-métrage, Lars Von Trier (Nymphomaniac, Antichrist) devrait encore une fois nous livrer un film particulièrement violent et glaçant, voire dérangeant. La bande-annonce nous laisse déjà entrevoir la brutalité du personnage de Jack et de ses méthodes, faisant vraisemblablement d'Uma Thurman sa première victime après que celle-ci déclare : « C'était peut-être une erreur de monter en voiture avec vous. Vous pourriez être un tueur en série. Désolé, mais vous ressemblez à un serial killer. »

Aucune date de sortie en France n'a été annoncée pour le moment.

Synopsis officiel

« États-Unis, années 70.
Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L'histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d'art en soi. Alors que l'ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher (ce qui exaspère Jack et lui met la pression) il décide - contrairement à toute logique - de prendre de plus en plus de risques. Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle, ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes, d’apitoiement presque enfantin sur soi et d'explications détaillées sur les manœuvres dangereuses et difficiles de Jack. »

 

 

 

Image : Presse Kit - Les Films du Losange © Zentropa-Christian Geisnaes


Étiquettes: The House That Jack Built   Lars von Trier   Matt Dillon   Uma Thurman   Riley Keough  


Commentaires