Les Crimes de Ken et Barbie

Paul Bernardo et Karla Homolka, jeunes, beaux et amoureux, avaient tout pour être heureux. Mais derrière ce tableau enchanteur se cachait l’horreur… Ce couple, surnommé par les médias Ken et Barbie, a frappé, violé et tué près d’une vingtaine de jeunes filles entre 1987 et 1990. Focus sur le couple diabolique qui a jeté une ombre sur la Justice.

Paul Bernardo est né en août 1964, à Toronto (Canada). Dernier d’une famille de 3 enfants. De l’extérieur, la famille Bernardo semble parfaite: les enfants ont les derniers vélos à la mode, ils sont polis, en bref, c’est la famille idéale. Mais au sein de la famille, le patriarche Kenneth Bernardo régne en maître, et transmet à ses enfants, à Paul surtout qui le met sur un piédestal, des valeurs machistes. Kenneth Bernardo a quelques écarts à se faire pardonner auprès de la mère de Paul, dont du voyeurisme répété.
Paul, qui ne semble pas souffrir tant que ça de l’ambiance familiale, change pourtant de comportement à l’âge de 16 ans. Cette année-là, il apprend, lors d’une violente dispute avec sa mère, que Kenneth n’est pas son vrai père. Il comprend également que cet homme qui l’a élevé, viole sa sœur depuis des années.

[]

Loin de lui procurer un dégoût pour son beau-père, cet événement se révèle être le déclencheur de la tournure malsaine que prend sa vie. Son comportement se modifie, plus particulièrement avec les femmes, qu’il méprise désormais ouvertement. Paul se met à fréquenter une bande de voyous, où la violence régne, et où l'image des femmes en est réduite à l’assouvissement de pulsions sexuelles. Paul délaisse ses anciens amis et adopte une attitude méprisante à l’égard des siens. Il rentre à l’université, et se met à développer des fantasmes sexuels violents et pervers, qu’il assouvit en maltraitant ses petites amies. Sa réputation d’homme violent fait le tour de l’université, et plus aucune fille n’ose l’approcher.

En 1987, une fois son diplôme en poche, Paul est embauché dans une entreprise de comptabilité, où là encore, sa réputation de pervers envers les femmes ne tarde pas à se savoir.
Ce sera en mai de la même année, à Scarborough, que Paul Bernardo commettra son premier viol, sur une jeune femme de 21 ans.

[]

Quand Ken rencontre Barbie

Karla Homolka est née en mai 1970, à Port Credit, près de Toronto, dans une famille aimante et sans problème. Son père, qui avait fui la dictature tchécoslovaque, s’était installé aux États-Unis et détenait, avec sa femme Dorothy, une petite société. Karla a deux sœurs, Tammy et Lori, et forment toutes 3 avec leurs parents, une famille unie. Appréciée à l’école, où elle travaille bien, Karla fait également partie de la chorale et adore les animaux. Rien ne cloche dans sa vie.

[]
Karla Homolka

À la fin du lycée, le comportement de Karla change et ses notes s’en ressentissent. La jeune fille se met à fréquenter une bande au sein de laquelle l’alcool coule à flot. Ses parents ne s’en alarment pas tant que ça, mettant le changement de caractère de Karla sur le coup de la crise d’adolescence.

En 1987, alors âgée de 17 ans, la jeune fille se décide à rentrer dans une clinique vétérinaire comme assistante, et semble ainsi mettre un terme à ses «erreurs» juvéniles.  En octobre de cette même année, Karla se rend à une convention accompagnée d’une amie. C’est là qu’elle rencontre Paul Bernardo et un de ses amis, dans un café. Les deux filles invitent les deux garçons dans leur chambre, et selon les dires de leurs deux compagnons, Karla et Paul consument leur désir charnel ce soir-là, devant les yeux de leurs deux amis, terriblement mal à l’aise.

Karla avouera plus tard qu’au moment où ses yeux se posèrent sur Paul, elle sut qu’elle allait faire sa vie avec lui. Pendant 3 ans, Paul et Karla se fréquentent assidument. Le jeune homme voit en Karla une proie facile, et lui fait très vite réaliser ses fantasmes sexuels, se réjouissant d’avoir quelqu’un sous sa coupe, comme son beau-père l’avait fait avec sa mère. Karla, amoureuse, se laisse faire, et se retrouve bien vite sous l’emprise de Paul. Ils s’enferment ainsi dans une relation obsessionnelle, où les perversités sexuelles côtoient les comportements masochistes.

[]
Karla et Paul

Au contraire des autres jeunes filles, Karla encourage l’attitude déviante de son partenaire. Lorsque Paul lui apprend qu’il a violé une jeune fille, avouant par là-même son crime commis à Scarborough, Karla, loin de prendre la fuite, le félicite et se met à chasser avec Paul ses futures victimes.
 

Un couple pervers et sadique

Les forces de l’ordre recherchent activement, depuis 1987, celui que les médias surnomment «le violeur de Scarborough». Des prélèvements ont déjà été effectués sur les différentes victimes, mais la police tourne en rond. Le portrait-robot, diffusé dans les médias en 1990, ressemble étrangement à Paul Bernardo. Les enquêteurs l’interrogent, mais Paul semble tellement inoffensif que les policiers ont du mal à le soupçonner. Un prélèvement ADN sera toutefois effectué sur Paul, tout comme sur les 230 autres hommes suspectés d’être le violeur de Scarborough.

[]
Paul Bernardo

1990 est également l’année des fiançailles de Karla et Paul. La jeune femme est extatique à l’idée de se marier avec l’homme de ses rêves. Elle aime tout chez Paul: sa perfection, sa sauvagerie, sa possessivité… Paul lui repproche avec insitance sa virginité, qu'elle n'avait plus au moment de leur rencontre, et finit par lui demander l’impensable : la virginité de sa petite sœur, Tammy, 15 ans, en échange. Karla finit par céder. Son travail chez un vétérinaire offre à Karla un accès de choix à des tranquillisants puissants, qu’elle subtilise et verse dans le verre de Tammy la nuit du 23 décembre 1990, alors que toute sa famille dort à l'étage. La jeune Tammy sombre dans l’inconscience. Karla filme le viol de sa petite sœur par son fiancé. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. Paul remarque que Tammy a vomi et qu’elle ne respire plus. En hâte, les fiancés diaboliques rhabillent la jeune fille et appellent les urgences…mais il est trop tard. Tammy décède avant d’arriver à l’hôpital.

Paul et Karla ne furent pas soupçonnés de la mort de Tammy, les conclusions de l’autopsie mettant en évidence un étouffement. Selon les dires de la famille de Karla, les deux jeunes fiancés furent bouleversés par la mort de Tammy, surtout Paul, à vrai dire. Karla décide de trouver une nouvelle vierge qui permettrait à Paul d'oublier Tammy. Qualité qu’elle trouve en la personne de Jane, une jeune fille de 15 ans. Karla, qui la connaît bien, l’invite chez eux, la drogue, puis appelle Paul, qui ne peut que se réjouir de l’offrande que sa fiancée vient de lui faire. Il viole la jeune fille, toujours filmé par Karla, puis tous deux la couchent tranquillement sur le canapé. Le lendemain, Jane se réveille, sans aucun souvenir du viol qu’elle vient de subir.

[]
Tammy Homolka

Le couple réitérera l’expérience sur plusieurs jeunes filles, les renvoyant le lendemain chez elles sans qu’elles ne soient conscientes du crime perpétré à leur encontre. Mais Paul, toujours en quête de nouvelles sensations, décide de passer à la vitesse supérieure. Le 15 juin 1991 au soir, alors qu’il traîne en ville, Paul rencontre Leslie Mahaffy, une jeune fille de 14 ans. Suivant le même procédé, Paul la drogue et la viole. Mais cette fois hors de question de laisser la jeune fille repartir chez elle. Succombant à un accès de fureur, Paul étouffe Leslie et la démembre à la hache sous les yeux de Karla, qui assiste au spectacle morbide qui se joue devant ses yeux.

[]
Leslie Mahaffy

La folie meurtrière de Paul et Karla venait de débuter. 
 

[]
Paul Bernardo à l'Université

La fin

Karla et Paul se marient le 29 juin 1991. L’office, célébré dans une église près des chutes du Niagara, en met plein la vue aux convives présents en masse. Paul avait pris soin de régler leur union dans les moindres détails, demandant même au pasteur de les déclarer «homme et épouse» et non pas «mari et femme». À peine revenus de lune de miel, le couple reprend ses passe-temps morbides, tout en se renfermant peu à peu sur eux-mêmes.

[]

Selon leurs proches, Paul devenait de plus en plus incontrôlable. Soit il traitait Karla de la pire façon qu’il soit, soit il la couvrait de cadeaux. La jeune femme, quant à elle, ne se plaignait jamais et continuait de porter son tout nouveau mari aux nues. Le couple, toujours en perpétuelle quête de nouvelles sensations, met au point des stratagèmes des plus réfléchis pour attirer les jeunes filles à eux, Karla y tenant à chaque fois un rôle prépondérant. Ils multiplient les enlèvements en pleine rue, jouissant à chaque fois d’une chance insolente.

[]
Kristen French

Jusqu’à ce qu’arrive le cas de Kristen French, une jeune fille de 15 ans, enlevée sur un parking devant 7 témoins le 16 avril 1992. Après lui avoir fait subir ce qui est désormais un rituel pour eux, Paul et Karla jettent le corps sans vie de Kristen dans une poubelle. Les enquêteurs créent une force spéciale qui se consacre uniquement au meurtre de la jeune fille. Parallèlement, c’est à cette époque-là que les 230 échantillons d’ADN effectués au cours de l’enquête sur le violeur de Scarborough sont enfin traités. Paul Bernardo fait partie des 5 ADN qui correspondent.

Mais ce qui précipite la capture du couple est le passage à tabac que Paul fait subir à Karla. Le 6 janvier 1993, Paul frappe violemment Karla avec une lampe-torche. La jeune femme, admise aux urgences, est alors convaincue par ses parents de quitter Paul et de porter plainte contre lui.  Arrêté, Paul Bernardo est inculpé pour coups et blessures, puis relâché. Dans le même laps de temps, Karla a changé de domicile.

[]

En février 1993, le laboratoire médico-légal de Toronto analyse enfin l’échantillon de sang de Paul Bernardo, et comprend qu’il s’agit bel et bien du violeur de Scarborough. La police place l’homme sous surveillance et se rend compte qu’il est déjà inculpé pour coups et blessures sur la personne de sa femme. Les enquêteurs décident donc d’interroger Karla. La jeune femme, bien que non inquiétée pour l’heure, n’avoue rien des crimes de son mari, mais met cependant les enquêteurs sur la trace des vidéos compromettantes. Grâce aux indications de Karla, la police met la main sur les centaines de cassettes vidéo des viols et des meurtres. Et ils se rendent compte que Paul n’a pu agir seul, que Karla n'est pas simplement complice mais egalement bourreau. Ils comprennent alors qu’ils sont face à un couple machiavélique.

Le 17 février 1993, Paul Bernardo est inculpé pour 43 viols et agressions sexuelles sur mineures. La peine retenue contre lui est la prison à perpétuité.

[]

Karla quant à elle, est inculpée pour meurtres et décide de plaider coupable. La justice, tenant compte des éléments psychiatriques fournis au dossier, conclut que la jeune femme était totalement paralysée par la  peur et que donc, n’était qu’à moitié consciente de ses actes. Elle écopera d’une peine de 12 ans de prison. Bien que décriée par les familles des victimes car trop infime, la peine de Karla fut soutenue par le procureur, ce dernier expliquant que sans ses aveux, les enquêteurs n’auraient pu mettre en lumière la totalité des crimes de Paul Bernardo. Le Canada se réveille avec l'impression d'avoir été roulé. Par Karla.

Le procès de Paul ne débuta qu’en 1995. Preuves à l’appui grâce aux cassettes vidéo. Au terme de 5 mois d’un procès ultra-médiatisé, il fut reconnu coupable de tous les crimes qui lui furent imputés, et condamné à la prison à perpétuité. 

[]

Paul Bernardo purge sa peine au pénitencier de Kingston puis à celui de Millhaven, dans une cellule isolée, surveillée 24h/24h par une caméra. Libérée en 2005, Karla Homolka s'exile dans les Caraïbes, où elle se remarie et fonde une nouvelle famille. Nouvelle vie, nouveau look. La communauté canadienne, elle, se souviendra longtemps de ceux que elle a surnommé Ken et Barbie.
 

Chronologie complète

  • 27 août 1964 : Paul Kenneth Bernardo naît à Scarborough près de Toronto au Canada.
    Il est le fils illégitime de Kenneth Bernardo, un homme violent accusé d'abus sexuels sur mineurs dont sa propre fille, et d'une mère abusée et dépressive, Marylin.
    Paul développe une haine viscérale pour sa mère adultérine. Il a une frère et une soeur, psychologiquement affectés. Pour beaucoup, Paul est un beau jeune homme toujours souriant, le seul membre de la famille qui semble indemne. Mais d'autres le décrivent comme imbu de lui même et superficiel, obsédé par l'argent et par son apparence.
  • 4 mai 1970 : Naissance de Karla Leanne Homolka à Port Credit, Ontario.
    Elle est l'ainée des 3 soeurs Homolka, de Lori (née en 1971) et Tammy (1975). La famille vit à Saint Catharines, de l'autre côté du Lac Ontario. Karla fait des études secondaires et devient aide dans un clinique vétérinaire.
  • 4 mai 1987 : Une jeune femme de 21 ans est violée à Scarborough. Le violeur récidive 10 jours plus tard sur une victime de 19 ans. Une longue et terrible liste commence.
    La durée des viols (30 minutes, 1 heure) et le lieu où le violeur attaque (devant le domicile de la victime, dans une ville de 600 000 habitants) mettent en avant l'incroyable aisance avec laquelle il commet ses forfaits. En plus de la peur, le malaise s'installe.
  • Octobre 1987 : Karla Homolka en visite à un congrès de l'industrie animalière à Toronto, rencontre Paul Bernardo dans un café. C'est le coup de foudre.
  • 17 novembre 1988 La police forme une unité spéciale en charge de traquer le violeur de Scarborough. Celui-ci opère de façon plus prudente.

1990

  • Mai 1990 Une des femmes agressées permet de dresser un portrait robot précis. 
  • Entre mai et septembre 1990 : 230 suspects sont soumis à des tests ADN. Premiers témoignages accusant Paul Bernardo de perversité.
  • 20 novembre 1990 : Paul Bernardo est entendu par 2 policiers pendant 35 minutes dans le cadre de l'enquête, sans conséquences. Il donne volontairement un echantillon sanguin et reconnaît ressembler au portrait robot, cause pour laquelle il est interrogé. Bien eduqué et bien mis, Paul Bernardo fait une bonne impression aux policiers. Mais à cette époque, l'analyse de plusieurs centaines d'echantillons d'ADN demande énormément de temps.
  • 24 décembre 1990 : Meurtre de Tammy Homolka, 15 ans, la sœur de Karla. Alors que les parents dorment à l'étage, l'adolescente est droguée et violée par le couple avant de mourir étouffée par ses vomissures. La thèse de l'accident est retenue, Karla quitte le domicile familial.

1991

  • 5 juin 1991 : Meurtre de Leslie Mahaffy, 14 ans. Enlevée par Bernardo, violée à répétition et étranglée avec un fil électrique. Son corps fut débité en morceaux, coulé dans du ciment et jeté au fond du lac Gibson.
  • 7 juin 1991 : Affaire «Jane Doe» (faux nom pour préserver l'anonymat utilisé dans les pays anglo-saxons). Karla invite une amie à un diner arrosé et la drogue. Inconsciente, l'adolescente est offerte à Paul en cadeau de marriage. Jane Doe se réveille malade et ignorante de ce qu'elle a subi. Mais tout a été filmé.
  • 29 juin 1991 : Mariage de Paul Bernardo et Karla Homolka, le jour même de la découverte du corps de Leslie Mahaffy.

1992

  • 18 avril 1992 : Meurtre de Kristen French, 15 ans. Comme Leslie Mahaffy, Kristen French a été enlevée, droguée et violée à répétition avant d'être étranglée par Bernardo. La police crée une force spéciale, la Green Ribbon Task Force. 
  • Paul Bernardo accomplit une démarche officielle pour changer de nom : il demande à s'appeler Paul Jason Teal, ce qui lui sera accordé en février 1993. Motif : rupture familale. Son épouse qui porte son nom est également concernée. 

1993

  • 5 janvier 1993 : La rupture. Karla Homolka, victime de violences domestiques, est admise à l'hôpital de St Catharines. Elle quitte Paul Bernardo et porte plainte. Le lendemain, Bernardo est arrêté par la police, inculpé de coups et blessures et relâché.
  • 9 février 1993 : Les test sanguins de Paul Bernardo concluent qu'il est bien le violeur de Scarborough. Les enquêteurs tombent sur la récente affaire de violence domestique, et interrogent Karla pendant 5 heures. 
  • 11 février 1993 : Karla rencontre George Walker, son avocat. Trois jours plus tard, celui ci propose une procédure agrément au procureur : Karla contre Paul. Il est alors informé que des vidéos des viols existent et que l'immunité totale pour Karla n'est pas possible.
  • 17 février 1993 : Arrestation de Paul Bernardo, inculpé pour 23 agressions et viols.
  • 5 mai 1995 : La Justice propose 12 ans de prison pour Karla dans la procédure d'arrangement. En échange, Karla collabore avec la police à charge contre Bernardo.
  • 6 juillet 1993 : Karla Homolka est condamnée à une peine totale de 12 ans de prison. 

Après 1993

  • Printemps 1994 : Homolka et Bernardo sont officiellement divorcés.
  • 18 mai 1995 : Ouverture du procès de Paul Bernardo. Les vidéos insoutenables des séances de torture sont présentées. L'attitude de Karla choque, l'affaire Jane Doe est révélée. La procédure d'arrangement est sévèrement critiquée. La colère du public et des médias explose. 
  • 1er septembre 1995 : Paul Bernardo est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, à l'isolement pour sa propre sécurité, sous surveillance vidéo 24/24.
  • 2004 : Un film venant des États-Unis, Karla, retrace l'affaire. L'accord des familles des victimes a été obtenu, mais le Gouverneur de l'Ontario appelle au boycott. Le film pourra être vu au Canada mais en accès restreint. 
  • 4 juillet 2005 : Karla Homolka est libérée après avoir purgé la totalité de sa peine. Radio Canada l'interview le même jour : «Souvent je pleure. Je n'arrive pas à me pardonner. Je pense à ce que j'ai fait, puis je pense que je ne mérite pas d'être heureuse à cause de ça». Karla Homolka évoque la possibilité de refaire sa vie au Québec. Quelques jours auparavent, Paul est interrogé par la police et persiste, 12 ans après, à charger Karla.
  • 3 février 2007 : Karla donne naissance à un garçon.
  • En 2007 : Elle disparaît de la circulation au Canada.
  • Entre 2007 et 2012 : Elle donne naissance à une petite fille et un autre garçon.
  • 5 mai 2012 : La journaliste canadienne Paula Todd retrouve Karla Homolka à la Guadeloupe, où elle s'était remariée et s'est refait une vie.
     

Bibliographie et filmographie

Bibliographie

Karla, le pacte avec le diable : au coeur de l'affaire Bernardo
de Stephen Williams
Éd. Trait d'Union, 2002

Invisible Darkness: The Strange Case of Paul Bernardo and Karla Homolka 
de Stephen Williams
Éd. Bantam Doubleday Dell Publishing Group, 2002 (en anglais)

Filmographie

Karla
film de Joel Bender, 2006

Marina au ays des tueurs,
documentaire pour 13ème RUE 
de Marina Ladous, 2013


Étiquettes: Paul Bernardo   Karla Homolka   Ken et Barbie