News /

Festival de Beaune 2017 : Quels sont les films en compétition ?

Quels seront les longs-métrages en compétition lors de ce 9ème Festival International du Film Policier de Beaune ? Petit résumé avec synopsis et bandes-annonces des films présentés !

Le 9ème Festival de Beaune, c’est pour bientôt ! Se déroulant du 29 mars au 2 avril 2017, celui-ci promet une compétition acharnée entre huit longs-métrages venus de Belgique, du Royaume-Uni ou encore du Danemark. Partenaire de cette édition 2017 de l'évènement, 13ème RUE vous fait découvrir quels sont les films et les réalisateurs officiellement en lice pour gagner le Grand Prix, le prix du Jury et le prix spécial Police ! 

 

  • Angle mort, de Nabil Ben Yadir (Belgique, 2016) – 1h39

Jan Verbeeck, le flic le plus populaire de Flandre, démissionne du poste de commissaire de la brigade des stups pour s'engager dans un parti populiste et nationaliste. Lors d'une dernière descente dans un labo clandestin à Charleroi, son passé refait surface et déclenche une série d’évènements aussi imprévisibles qu’incontrôlables.

Avec Peter Van den Begin (Jan Verbeeck), Soufiane Chilah (Dries), Ruth Becquart (Leen), David Murgia (Axel).

  • Cold Hell, de Stefan Ruzowitzky (Allemagne/Autriche, 2016) – 1h32

Bande-annonce en version originale.

Özge, une jeune femme d’origine turque, est chauffeur de taxi le jour ; le soir, elle suit des cours et pratique la boxe thaïe. Elle n’est guère bavarde et elle s’entraîne sans relâche. Un jour, elle est témoin d’un meurtre sauvage. Le principal suspect, un tueur en série qui se réclame de l’islam, est convaincu qu’Özge l’a vu et qu'elle pourrait le reconnaître. Entre Özge et lui s'engage alors une lutte sans merci, où le tueur est prêt à tout pour la retrouver.

Avec Violetta Schurawlow (Özge Dogruol), Sammy Sheik (Saeed El Hadary), Tobias Moretti (Christian Steiner).

  • La colère d’un homme patient, de Raúl Arévalo (premier long-métrage) (Espagne, 2016) – 1h31

Bande-annonce en version originale sous-titrée.

Un homme attend huit ans pour se venger d'un crime que tout le monde a oublié.

Avec Antonio de la Torre (José), Luis Callejo (Curro), Ruth Díaz (Ana), Raúl Jiménez (Juanjo).

  • Message From the King, de Fabrice du Welz (Royaume-Uni/France/Belgique, 2016) – 1h43

Bande-annonce en version originale sous-titrée.

En provenance de Cape Town, Jacob King débarque à Los Angeles à la recherche de sa sœur disparue. Avec un billet retour pour l’Afrique du Sud sept jours plus tard, et 600 dollars en poche. Au bout de 24 heures, il découvre que sa sœur est morte dans des circonstances étranges…

Avec Chadwick Boseman (Jacob King), Luke Evans (Dr. Wentworth), Alfred Molina (Preston), Teresa Palmer (Kelly).

  • Le Caire Confidentiel, de Tarik Saleh (Danemark/Suède/Allemagne, 2017) – 1h47

Extrait n°1 du long-métrage en version originale sous-titrée anglais.

Extrait n°2 du film en version originale sous-titrée anglais.

Le Caire, quelques semaines avant la révolution égyptienne de 2011. Une chanteuse de club est assassinée dans une chambre de l’hôtel Nile Hilton. Noredin, un inspecteur de police corrompu, est chargé d’enquêter sur le meurtre. Petit à petit, il réalise que les coupables pourraient être liés à la garde rapprochée du Président. Il décide alors de changer de camp, en prenant délibérément parti en faveur des laissés-pour-compte du régime.

Avec Fares Fares (Noredin), Mari Malek (Salwa), Yaser Aly Maher (le général Kamal Mostafa), Ahmed Seleem (Hatem Shafiq).

  • Strangled, d’Árpád Sopsits (Hongrie, 2016) – 2h00

Bande-annonce en version originale.

La Hongrie, dans les années 1960. Suite à une série de meurtres atroces, la petite bourgade de Martfű est sous le choc. Tandis qu’un innocent, accusé à tort, est condamné pour des crimes qu’il n’a pu objectivement commettre, un tueur psychotique rôde dans les environs et continue d’assassiner d’autres jeunes femmes. Obsédé par cette affaire, l’inspecteur chargé de l’enquête subit la pression du procureur qui souhaite voir l’auteur de ces meurtres rapidement pendu. Inspirée de faits réels, cette histoire dérangeante aux ramifications complexes a pour toile de fond l’univers non moins étouffant de la Hongrie sous l’ère communiste.

Avec Károly Hajduk (Péter Kovács), Eszter Csépai (Sóskuti Ibolya), Anna Mészöly (Patai Erzsébet)

  • War on Everyone, de John Michael McDonagh (Royaume-Uni/Etats-Unis, 2016) – 1h38

Bande-annonce en version originale sous-titrée.

Plus durs que Starsky et Hutch, plus drôles que Laurel et Hardy et plus séduisants que Siegfried et Roy ! Terry et Bob, deux flics ripoux, terrorisent le Nouveau-Mexique jusqu’à ce que le hasard les mène à Birdwell, le gérant d’un club de strip-tease local, et à son patron excentrique, James Mangan, aussi gentleman que junkie. Flairant le bon coup, Terry et Bob décident de les faire chanter. Mais quand ils découvrent le terrible secret que cache Mangan, l’affaire tend à ressembler aux pires de leurs cauchemars sous acides.

Avec Alexander Skarsgård (Terry Monroe), Michael Peña (Bob Bolaño), Caleb Landry Jones (Birdwell), Tessa Thompson (Jackie Wallace).

  • The Limehouse Golem, de Juan Carlos Medina (Royaume-Uni, 2016) – 1h48

Extrait du film en version originale.

The Limehouse Golem par teasertrailer

Londres, 1880. Une série de meurtres secoue le quartier malfamé de Limehouse. Selon la rumeur, ces crimes ne peuvent avoir été perpétrés que par le Golem, une créature des légendes hébraïques d’Europe centrale. Scotland Yard envoie Kildare, l’un de ses inspecteurs les plus expérimentés, pour tenter de résoudre l’affaire. Un conte gothique, d’après le bestseller de Peter Ackroyd.

Avec Bill Nighy (John Kildare), Olivia Cooke (Lizzie Cree), Douglas Booth (Dan Leno), Sam Reid (John Cree)

Si vous désirez plus d'informations sur ce Festival de Beaune 2017, rendez-vous sur le site officiel de l'évènement en cliquant ICI.

Image : détail de l'affiche © Festival de Beaune 2017


Étiquettes: Beaune 2017   Festival de Beaune  


Commentaires