News /

Retour de salle : on a vu Ocean's 8

Ocean's 8, le film de braquage 100% féminin sorti le 13 juin 2018 : ça passe ou ça casse ?

Ocean's 8

Auteur: Solène Boutillier


Dix ans après la trilogie Ocean avec George Clooney et Brad Pitt réalisée par Steven Soderbergh (Paranoïa, Contagion), une nouvelle équipe 100% féminine menée par Sandra Bullock et Cate Blanchett reprend le flambeau dans Ocean's 8.

L'histoire est simple : Debbie Ocean, la soeur de Danny (George Clooney), sort de prison après très précisément cinq ans, huit mois et 12 jours. Le temps exact qu'il lui aura fallu pour planifier LE casse du siècle. Le casse du film en fait, ne nous emballons pas ! Son plan : voler un bijou d'une valeur de 150 millions de dollars lors du célèbre Met Gala, événement incontournable de l'année. Pour se faire, l'ex-taularde incarnée par Sandra Bullock recrute une équipe de choc avec son associée Lou Miller (Cate Blanchett) : Amita (Mindy Kaling), la bijoutière, Constance (Awkwafina), l'arnaqueuse, Tammy, la receleuse (Sarah Paulson), Nine Ball, la hackeuse (Rihanna) et Rose (Helena Bonham Carter), la styliste de mode. À elles sept, elles vont mettre à exécution le plan audacieux orchestré par leur chef de file et tenter de subtiliser le précieux collier qui sera porté par la diva Daphne Kluger (Anne Hathaway) au Met Gala. Pour vous rafraîchir la mémoire, on vous propose de jeter un oeil ci-dessous à la bande-annonce officielle du long-métrage.

Un copier-coller

Ocean's 8 est un très bon divertissement avec un casting absolument phénoménal pour mener la danse : Sandra Bullock, Cate Blanchett, Anne Hathaway, Sarah Paulson, Helena Bonham Carter, Mindy Kaling ou encore Rihanna. Cette distribution 100% féminine aurait définitivement pu faire des merveilles avec un scénario recherché et plus approfondi. Malheureusement, Ocean's 8 ne s'avère être au final qu'une pâle copie des films de Steven Soderbergh. Tout est trop simple pour nos héroïnes et le long-métrage manque de rebondissements et d'éléments de surprise qui donneraient davantage de rythme à une histoire beaucoup trop plate. L'appât du gain semble être le seul moteur à porter l'équipe de Debbie. Les personnages du film sont dépourvus de profondeur : on ne comprend pas les raisons qui les poussent à participer à ce plan qui pourrait tout simplement tourner au drame, si on n'était pas dans un film hollywoodien bien sûr. 

Des personnages caricaturés

La casse pourrait s'arrêter là, si Ocean's 8 n'était pas en plus truffé de clichés et de personnages stéréotypés : une hackeuse avec des dreads, une bijoutière indienne qui ne supporte plus sa mère, une Asiatique pickpocket et une créatrice de mode tout à fait timbrée, interprétée sans surprise par Helena Bonham Carter. Et bien évidemment, comme ce braquage est mené par des femmes, leur butin est... un bijou. Un bijou qu'elles comptent dérober lors d'une cérémonie qui réunit chaque année un parterre de célébrités en tenues de soirée glamour. Nous voilà donc submergés par une flopée de vedettes : les soeurs Kardashian, Gigi Hadid, Katie Holmes, Serena Williams, Heidi Klum et on en passe. Un vrai défilé de stars donc, mais juste pour le prestige, parce qu'elles n'apportent rien à ce film, ni à son intrigue, de toute évidence. 

En bref

Pour résumé, Ocean's 8 remplit son job en tant que divertissement, mais le film de Gary Ross (Hunger Games) n'est pas assez original et manque d'enjeux. Avec un tel casting, on pouvait certainement mieux faire. Au vu des trop nombreuses (et pas assez subtiles) références au personnage de George Clooney, le frère de Debbie, on ressent la nécessité absolue de ce volet de se rattacher à ses prédécesseurs et c'est bien dommage. Davantage d'indépendance et d'audace n'auraient pas été de trop. 

P.S.: Si quelqu'un peut nous donner le secret de Sandra Bullock pour sortir de prison avec un brushing aussi impeccable, on est preneur !

 

Ocean's 8 de Gary Ross, avec Sandra Bullock, Cate Blanchett, Anne Hathaway, Sarah Paulson, Helena Bonham Carter, Mindy Kaling, Rihanna et Awkwafina. Sortie dans les salles le 13 juin 2018

 

 

Image : Presse Kit © Warner Bros. France


Étiquettes: Ocean's 8   Gary Ross   Sandra Bullock   Cate Blanchett   Anne Hathaway   Sarah Paulson   Helena Bonham Carter   Mindy Kaling   Rihanna  


Commentaires