Omar Raddad

Omar Raddad

«Omar m’a tuer», en lettres de sang. C’est ainsi que Ghislaine Marchal, la victime, aurait désigné son meurtrier, le 23 juin 1991.